Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

La Roche Maurice

Posted by
Tomix (landerneau, France) on 3 February 2017 in Landscape & Rural and Portfolio.

A une lieue au-dessus de la ville de Landerneau, la rivière d'Elorn coule entre deux chaînes de montagnes parallèles, au milieu d'une vallée assez large, dont le fond est occupé par de vertes prairies sur lesquelles se dessine comme un long ruban la grande route de Rennes à Brest. Des cimes qui bordent la rive gauche se détache un rameau assez court, mais très-élevé, qui s'avance dans la vallée comme une sorte de promontoire dont l'extrémité se relève brusquement et prend la forme d'un mamelon abrupte et granitique qui domine le cours de la rivière de la manière la plus pittoresque. Si l'on a l'heureuse chance de découvrir ce site pour la première fois au moment où le soleil disparaît derrière les chênes qui l'encadrent, on voit les ruines informes qui le couronnent prendre un aspect étrange en présence duquel l'âme la plus prosaïque se sent entraînée malgré elle dans les régions du merveilleux. L'imagination fait revivre la lignée de ces fiers comtes de Léon, qui furent les défenseurs les plus héroïques et les plus constants de la nationalité bretonne aux IXème et XIème siècles. Albert-le-Grand, le naïf et crédule conteur de nos traditions populaires, n'a pas oublié la Roche-Maurice. On peut voir dans sa Vie de Saint-Rioc comment, du temps de l'impératrice Hélène, mère du pieux empereur Constantin-le-Grand, deux valeureux chevaliers de la Grande‑Bretagne, appelés Derrien et Neventer, revenant d'un voyage en Terre-Sainte, se trouvèrent à passer près de notre château au moment où son mythologique seigneur, le prince payen Elorn, se précipitait du haut de ses murailles dans la rivière, qui, selon le bon Dominicain, doit son nom à cet évènement. Après l'avoir repêché, les preux s'étant enquis du motif qui avait pu le porter à une telle extrémité, le prince leur raconte comme quoi il y avait dans le voisinage un monstre qu'on ne pouvait empêcher de ravager le pays qu'en le rassasiant de victimes humaines, ce qui avait décidé le roi Bristokus, qui régnait alors à Brest, à ordonner par un édit que chaque samedi on tirât au sort celui de ses sujets qui devrait lui être livré : « Or, ajoute tristement le pauvre Elorn, ce sort est si souvent tombé sur moy que j'y ay envoyé tout mon monde et ne m'est plus resté que ma femme et ce petit enfant (Rioc) qu'elle tient entre ses bras, agé seulement de deux ans sur lequel le sort estant tombé, j’ayme mieux estre suffoqué des eaux que de le livrer a une mort si cruelle ». Les deux pieux chevaliers, après avoir inutilement essayé d'obtenir du mécréant la promesse de se faire baptiser, s'engagent par commisération à le délivrer du monstre, à condition qu'il leur donnerait un terrain pour y bâtir une église destinée au culte du vrai Dieu, ce qu'il accepta avec empressement, en leur permettant de plus d'instruire dans la foi évangélique son fils Riok et tous les membres de sa famille qui y consentiraient. Ils se rendirent donc incontinent « en la caverne du Dragon auquel ils firent commandement de la part de J.-C. de paroistre ; il sortit donc et son sifflement epouvanta tous les assistans ; il estoit long de cincq toises, et gros par le corps comme un cheval, la teste faite comme un coq, retirant fort au basilicq, tout couvert de dures écailles, la gueule si grande que, d'un seul morceau, il avalait une brebis, la vêue si pernicieuse que, de son seul regard, il tuait les hommes. A la vëue du serpent, Derrien mit pied a terre, mais son cheval s'effraya si fort, qu'il se prit a courir a toute bride a travers païs. Cependant il avance vers le dragon et, ayant fait le signe de la croix, luy mit son écharpe au col, et le bailla a conduire a l'enfant Riok, lequel le mena au chasteau de son père, qui, voyant ceste merveille, remercia les chevaliers et les alla conduire a Brest, ou ils amenèrent le dragon au grand étonnement du roy Bristok. De Brest ils allèrent à Tolente, lors riche ville, voir le prince Jugonus pere de Jubault ou Jubaltus (que Conan Mériadec défit depuis) et de là s'allèrent embarquer au havre de Poul­beunzual ou leurs navires estoient a l'ancre, et, ou ils commanderent au Dragon de se précipiter dans la mer ».
Source" infobretagne"

Bzh from France

Une belle photo pour illustrer une belle histoire ...
Quand je passe par là j'aime bien faire un détour pour monter là-haut et je suis content quand je vois le train passer . L'église est remarquable aussi .
J'aime bien faire un détour par Brézal aussi et passer par la chapelle en ruine ...

3 Feb 2017 7:01am

@Bzh: Dramatiquement célèbre ce passage à niveau...Ils ont fait le neccessaire je crois pour éviter d'autre accidents. Brézal ? je ne connais pas...Faudra que j'y passe. Kenavo

: Helen : from is currently photographing at home in, Australia

Superbe!
Merci pour l'histoire accompagnant la photo ... si intéressant!

3 Feb 2017 8:53am

@: Helen :: Bravo pour l'avoir lue et merci pour l'avoir appréciée.

Marie Le Corre from Entre montagnes et Bretagne, France

Et bien voilà une belle découverte pour moi car je connais pas du tout. Merci pour les infos qui étaient cette belle photo à l'atmosphère très particulière

3 Feb 2017 8:55am

@Marie Le Corre: C'est vraiment pas loin de Landerneau pourtant ! Bonne Dimanche M.

STEED from D, France

Ah dis donc !!!!!!! Eh bien,à moi aussi tu apportes la Culture,Frérot ......Quelle belle image que j'aurais prise pour un vestige Cathare,et quelle Histoire,qui vient grossir tous ces textes qui enluminent les imaginaires d'Enfance ou d'Adolescence,quand on sait un peu rêver ..... Merci pour le lien,merci pour l'Image ...Bien agréable,tout ça ....

3 Feb 2017 9:18am

jean pierre a from France

tres belle compo avec couleurs et lumière extra!! merci pour les infos!! amitiés

3 Feb 2017 9:26am

Shahin Bahremand from Tehran, Iran

wow! most beautiful shot

3 Feb 2017 9:32am

Gérard from Allauch, France

Avec cette couleur de ciel, on rentre complètement dans la légende ! Bravo

3 Feb 2017 9:42am

Martine Libouton from Bousval, Belgium

Une superbe photo avec une très belle ambiance ! Merci pour les explications !!! 5*

3 Feb 2017 9:43am

Roger Dekert from VAUREAL, France

Là, je suis bluffé...
Merci déjà pour cette grande explication et je n'imaginais pas trouver ce genre de site en Bretagne.
Il faut reconnaître que la lumière était particulièrement belle pour la photo...
J'ai pris le temps de tout lire et je réalise une énième fois combien l'Histoire de notre pays est riche et plus particulièrement celle de la Bretagne...
Et puis, noublions pas la photo, magique... On s'attend à voir surgir une cohorte de chevaliers rentrant d'une sanglante bataille de conquête de lointains territoires...

3 Feb 2017 5:23pm

Hiro from Kyoto, Japan

Spectacular ! Thanks for sharing.

4 Feb 2017 1:04am

L'Angevine from Angers, France

bon travail

4 Feb 2017 9:49am

Joëlle from France

Une ambiance comme je les aime, tout est en place bien accompagnée de la petite histoire ;-)

4 Feb 2017 4:02pm

omid from mashhad, Iran

such beautiful composition, clouds, colors, lights & textures!
Amazing view!

5 Feb 2017 10:20am

Devi from Chennai, India

wonderful image against a great backdrop!! Fantastic!!!!~

5 Feb 2017 10:54am

Monik from PARIS, France

J'aime beaucoup ce lieu. Une très belle illustration de ces ruines romantiques!.
Et un bel enclos paroissial célèbre pour son sa danse macabre orchestrée par l' Ankou! ;-)

5 Feb 2017 12:07pm

kerrfoa from Rennes, France

Un endroit mystique et fantastique

5 Feb 2017 5:06pm

Ana Lúcia from Leiria, Portugal

Fantastic!!!

5 Feb 2017 7:14pm

Lewis from Harns, Netherlands

Beautiful moment to capture this ruin.

5 Feb 2017 7:20pm

ceteceva from Angers, France

Belle ambiance de vieilles pierres et de landes chargées d'histoires !

6 Feb 2017 7:56am

Dany Kervran from Morillon, France

Une photo magnifique et un texte extra : un grand bravo à tous !

6 Feb 2017 4:23pm

@Dany Kervran: Merci Dany. Bonne semaine.